« Ciné Club "L' alchimie du Cinéma" : Twin Peaks, quelle intelligibilité ? Une soirée avec Pacôme Thiellement & Stéphane Grobost | Accueil | Descartes et "La Révolution Mathématique du 17ème siècle" »

06/01/2019

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

prenons ce simple détail la transmission entre pére et enfant ou l inverse ,comment transmettre et dans quel proportion ,seul le "fou " éssaie de comprendre son interlocuteur ,de multiples paramétres évitent l incident de conflit nécéssaire qui serait une simple compréhension pour avoir un aboutissement seulement primaire ,car méme le singe ou le gorille avec ses rudiments géométriques est peut étre plus créatifs que nous dans sa stagnation ,il enseigne l art primitif ,alors que nous ne sommes que peut étre un semblant "de gens civilisé " qui pense convaincre le monde ........

biologie évolutive du comportement ,on peut admettre que l étre humain à une carence de révision intellectuelle dans son apprentissage alimentaire ,l habitude lié avec une convoitise ordinaire entre autre ,il ne pense pas que les étapes font évoluer le corps dans sa noble proportion admissible avec abondance a l àge indigne par besoin vitale et que les aléas de la vie ,l anémie conjoncturelle couplés avec d autres facteurs gravitationnels et environnementals d exemples d opulences le font naviguer en dehors de sa structure métabolique ,une alimentation en surabondance et de mauvaise qualité (l habitude de multiples effets paradoxales qui le déstabilise inconsciemment ,l effet ordinaire objectif de consertation visuel dans son monologue habituel d habitude ,une forme de convoitise qui pense restructurer l égaux ,une forme de nécéssité vitale d éxister "l exemple " est modeste ........

la référence éxistente est importante pour se situer dans le rapport "aux autres " se construire pour construire le rapport et les aptitudes de décences qui favorise l émergence de la réfléxion ,comment se situer lorsque le tableau évoque la précarité de toutes dimensions ,une forme de misére régréssive avec ses décadences et ses déviences intellectuelles ,(l opulence dans son paradoxe peut désigner une misére réelle ,une objectivité réelle est nécéssaire pour comprendre que l on peut construire la misére par convoitise et médiocrité ) ........

"controler notre environnement " imposer une forme de complexe qui n a d égale que l intelligence humaine ,car le petit doit étre petit et le grand doit sentir qu il éxiste pour faire éxister les autres " ,, éxister ! le grand n éxiste que parce que ""il est "" , l empereur n a nul besoin de sacre en son domaine (exemple napoléon ) ,la poule ne fait guére d émule je me suis toujours posé la question à propos de cette conception si complexe ......... controler la folie est un non sens il faut l accompagner dans le chemin de " l étude ordinaire" ...

ce qui différencie l humain des autres éspéces c est son investissement spéculatif discret en exemple les trois quart des foréts appartiennent à des privés chanpionne de france au palmarés : la caisse des dépots 150 000 hectares ,autres gros propriétaires :société générale 30 000 hectares ,axa 22 000 hectares ,crédits agricoles 12 000 hectares ,,de nouveaux investisseurs apparaissent comme le groupe louis déyfus et un oligarque russe .... il faut comprendre l investissement comme un livret de caisse d épargne outre le résineu qui n est guére combustible (voir dangereux en raison des tanins etc.....)pour le chauffage ,il faut préférer l accacias en forét car il repousse tout seul en peu d année ,c est un investissement productif surtout lorsque l on laisse les coupes à la pluie pour les laver des substances néfastes ,la propriété privé à une valeur de stabilité mentale avec peu d apport .

l homme pauvre démontre encore son intelligence face à "l ouligarchie d habitude" en quelque sorte sa superiorité face à la misére pour comprendre entrez : vidéo réparer une carosserie avec de l eau bouillante et une ventouse pour déboucher les wc ,on peut étre bleuffé par les économies à envisager................

"éthique" pour étre et faire éxister il faut prendre acte des nécéssités réelles et de l opposition mesuré 'l intelligence se mesure par la capacité de cohérance dans la construction de l oeuvre qui profite ,l oeuvre "normalement" est simple mais sans multiples concertations tenant compte des paramétres de décence "ordinaire" ,ce qui est tolérable dans l éxigence sachant que l éxigence primaire de nécéssité ne refléte peut étre pas la réalité ,la réalité est la nécéssité primaire et ordinaire qui faute de transmition perd l état de validité ,la problématique se situe dans faire éxister dans la dignité ,pour prétendre cette conception ordinaire il faut s instruire de ce qui parait étre digne pour "le pauvre" ,l arogance ne permet pas d accéder mais pour accéder il faut étre arogant dans ses cultures de constructions..........

"l étre supérieur " et son complexe d infériorité ,il ne parle méme pas en cohérance avec son statut et ses convictions il divague dans d autres connaissances (est ce qu il se comprend dans son interractivité ) la personne vient me parler ,elle me postillionne a la figure par logique je monte sur le trotoir pour éviter les microbes ,pourquoi elle monte sur le trotoir ?,parce que je suis devenu plus grand etc... ce qui est logique j ai dorénavant une hauteur de trottoir de plus ,son probléme fondamentale éxistentiel est la convoitise pas de moi des inégalités sociales des autres dont la personne prétend en connaitre la réelle misére pour ne pas étre un étre dégradé dans sa valeur car elle pense ne pas étre la rémunération de sa propre valeur ,c est une forme de dépréssion faute d avoir vu la réelle misére d éxistence et d argent de gens qui éxistent des gens discrets car orgueilleux de leur peu ,il ne convoite que la dignité etc..........

cnp assurance esr propriétaire de 3000 hectares sur le plateau des milles vaches ,l investissemernt est correcte altitude 500 à 980 m ,car les grands axes sont en chantier la restructuration dynamique et énergique( ,posséder un petit bout de brousse et une cabane en bois l homme devient orgueilleux et il fait le tour du propriataire avec arogance )cnp est le premier propriétaire forestier francais avec plus de 50 000 hectares ...............

l oppression caractérisé avec une grande décence pour la dignité et l assurance de la personne physique et morale ,l assureur pense avoir bien vendu son produit et que le produit est optimale dans ses multiples rendements et que le placement est un "muste" je prétends que l incident mineur qui a créer l anxiété mais que la dignité éffective du consomateur à limité dans sa propre projection d identification ,le produit n obtiendra jamais le maximum de rentabilité la cause est l arogance de croire que l incident ne rend pas malade et le pire c est que la technique à été pensé psychologiquement le top , l aspect et la répercution manque de travail pour étre optimale .......

le role de l imitation en tant que loi de l apprentissage , l intérét financier modifie tout les paramétres et les contextes , l illusion ne permet plus une transmition saine ,la réalité est travesti donc elle perd sa valeur royal ,le lobi qui prétend penser et former des maitres de conception doit revoir une autre stratégie de c,onceptions ,son intention est peut étre louable car il faut savoir que les affaires sont éxctrémement dfficiles ,éfficacité de l entrprise pour perdurer la bonne volonté et l effort ne suffit plus ,il faut le produit au top fabriqué avec des farines élaborés ,est ce que l industriel se pli a d autres lois de temps pour former ses apprentis pour le produit fini qui correspondd a cetter raison qui est la réglentation et le droit du travail ,dans tout les cas l incident empéche l réfléxion ,on porrait dire que l industriel forme des boulangers pour parer aux multiples caences du systéme ,voyant les chiffres c est modeste ..........pas assez pointu dans le produit il faut trouver les collaborateurt pour innover

on peut le distinguer de part son humour (dieudonnée est un humouriste professionnel ,c est un exemple )pas plus tard que hier un professionnel de l immobilier m a dit que le métre caaré agricole était à 0 eruros 20 centimes le métre carré alors que j ai acqui mon terrain en friche il y a trente ans pour 2 francs le métrer carré ,c est un peu comme le livret de caisse d épargne des petits porteurs a servi à relancer l industrie du batiment pour les rologer dans des appartements dignes (loi de décence 2002) ,il ne s agit pas d avoir un bel appartement neuf et rien a manger dans son assiette et un livret de causse d épargne à perte ,le droit de préemption de la safer c est pour éviter la spéculation anarchique et donner les avantages du à l agréculteurs (aprés guerre les gros propriétaires terriens préttaient de l argent aux petits agréculteurs qui n arrivaient car avoir de prét auprés des banques pas assez de terres ) c est un peu comme qui subventionne les offices hlm et commmenr d ou la nécéssité de démonter que l étre humain n est pas assez instruit , l homme a inventé le nantissement pour imager , le packetje en assurance pour l assuré .

françois 1 er 1937 avec fernanfel en vidéo ,vous pourrez savoir comment est né l emprunt d état ,muni de son larousse il indique que lorsque que l état n a plus d argent il lance l emprunt d état et lorsque que l état ne peut plus remboursé il dit au roi lancé un nouvelle emprunt pour pouvoir rembourser le précédent (avec mon petit fils nous faisons du petit théatre en commencent :les phrases célébres du marquis de la palice ,la phrase doit se dire avec le coeur et l émotion "(c est la phrase )acte 1 "toute vérité n est pas bonne à dire aahh ahhahhh le ah donne la valeur de la prestation sans le ah on ne peut ressentir l émotion de l interrogation , jule le fantome recherche une lampe de poche car dans les catacvombe du chateau il n i a pas d oxygéne ,l hérétique ou le diable démasquer est soumi au torture de la chévre qui lui léche les pieds enduits de sel ,l entenoir a vinasse ,la torture d antan , l étre humain a besoin de rire des absurdités simples et subtiles ,l auberge rouge ce sont des comtes à regarder au coin du feu alors que des bourasque de neige dhante au dehors ,"l ambiance fome vidéo" ;

l intérêt du lobby est une valeur sûre lorsque les conditions du produit fini n'est pas soumis aux aléas démocratiques , démocratiquement exige l intérêt et l approbation des petites gens ,la démocratie n est pas que politique ,exemple le plus concret pour vendre un produit il faut être au top du moyen pour l objectif soumi au élucubrations de la démocratie ordinaire (simple internet) !le pain?

je pense que le pain est la premiére démocratie spéculative avant la libéralisation des prix sur le marché français (environ 30 ans ),ce qui donne recours à toute les compétitions anti démocratiques car la transmition n éxiste plus ,l heure est à la liberté des prix et aux multiples cadrages de la haute société qui crée par ignorance sa misére de valeur , la valeur étant normalement la valeur copié qui sert de référence car l exemple n a nul besoin de publicité "internationnale" ,l exemple étant la qualité irréprochable de conséquence le must ((comme je dis a mon petit fils car nous disons la phrase du marquis de la palisse "toute vérité n est pas bonne a dire ahahahah!" ) , anti démocratique c est fixer les salaires et les heures a la baisse sans tenir compte de la nécéssité de la fabrication et de ses répercutions outre financiére et de qualité primaire ordinaire qui devait étre transmi de conséquence mémme l ouvrier peut voter son désaventage sociale sans le savoir et"l ordre spéculative " en subir les conséquences car son premier intérét est immédiat il ne pense pas un seul instant décadence globale ,la décadence est aussi démocratique car l "industriel" est petit dans son concepte et ses éxigences ..

le paradoxe de l industriel étant que l état dans la compétition des prix lui indique sa gestion (toute les conséquences sont permises ) si vous voulez l industriel va concentrer ses efforts sur un faux combat mais pas sur la réalité des marchés de la petite démocratie ,ce n est pas de la politique c est juste de la logique de répercution ,l ingérence qui me questionne en exemple c est l ingérence qui dicte comment faire et qui ignore tout mais qui sait .. n oublions pas les salaires et ses trajectoires de consommation ordinaires et l aspect psychologique de tous les acteurs .........

avoir développer des connaissances à transmettre , c est complexe car si l intérét simpliste à court therme prime sur la valeur initiale sans concertation hautement et petitement philosophique des fondammentaux (mauvaise spéculation d intérét ) la précipitation ,l ordre du jour oublie et oubliera la qualité qui fait prospérer ,le paramétre indispensable à une stabilité de rentabilité et de conséquence a une spéculation intelligente ... le devancier peut aussi oublier ses prédécesseurs car son bezeur est devant lui ,il a ses habitudes ses rituelles intelligents hautement techniques ,il est formaté pour gagner avec des carences qu il ignore dans ses méthodes ,(la poule a besoin de blé et d épluchure et de mie de pain trempé dans de l eau propre ,on peut parler avec une poule elle écoute etc.)la volaille est attentive lorsquelle a son repas et heureuse

on peut penser que seul le riche mange du bon pain en payant cher ,c est une question d endroit géographique et d aptitude ,la disparité éxiste dans toute les sphéres sociales , la sphére sociale est complexe on peut admettre que l erreur éxiste car l inaptitude philosophique est un héritage ,on ne pense pas car on "est" une aubole par ci par la et la conscience est sauvé , l étre est digne et respectable ,nul besoin de faire semblant car l étre éxiste dans ses héritages non falsifiés" authentiques" est le mot .....

pour vendre un produit à l exportation ( une idée ) car le produit n est pas une obligation de désigner une matiére produit fini etc .....un produit fini d éxcéption fait acquérir une stabilité de répercution (un équilibre global ) ce qui veut dire que l effet consenti permet de penser à d autres investissements intéréssants pour une spéculation ,pour évoluer dans la prospérité déja plus que relative il faut s entourer des méilleurs produits qui répondent à la démocratie du peuple (on peut avoir envie de manger par insatisfaction chronique ) donc on ne fait que consommer ,l équilibre de l étre reste à enseigner .......

le conflit d intérét qui" semble étre " plus le conflit de l inaptitude de transmettre le savoir ,on ne s improvise pas bien que de grandes gens pensent avoir eu l "idée" déterminente par obligation ,l obligation de compenser les carences dont il sont la construction ,le spécialiste restant le spécialiste et le démonstrateur n étant que la démonstration de l art (artiste) ,exemple un démonstrateur de four pavailler démontre uniquement la qualité du matériel et de l usage ,le reste étant livré à la qualité de savoir faire du maitre (comme disait mon patron d apprentissage un mauvais ouvrier a toujours de mauvais outils ) il est le paradoxe de toutes les situations car chez ces gens la on doit tout savoir faire méme avec rien etc ....un minotier doit savoir que la farine de qualité est certainement un plus mais que l oeuvre finale reste au maitre boulanger et que l investissement doit étre prolongé dans le temps pour une qualité irréprochable et de conséquence une matiére spéculative peu ordinaire ,la conséquence est la perte séche qui ne se voit pas ,la décadence EN CASCADE DE L AGROALIMENTAIRE DANS SES MULTIPLES diversités ,les chiffres ne parlent pas d énormes profits voir une stagnation invisible ,le bio ne résoud pas tout les problémes c est un autre sujet complexe ou l éxtréme doit étre attentif et vivre dans la réalité (de la farine bio avec de l acide ascorbique éxistait ) le procés ne sert pas la réfléxion

la démocratie une illusion ,une pale interrogation qui éxige l investissement du "notable" n est pas notable qui veut celui ci doit étre avisé pour les circonstances qui sont du et indu à son encontre car l homme est grand d illusion faute de connaissances des petites gens bien nourri et éxigeant ,il peut rechigner car il ignore jusqu a l aspect de la porcelaine ,son lave vaisselle n est pas conçu pour la satisfaire ,la main est habilité mais d un autre temps ,,,,le pain n est qu une illusion démocratique ou un semblant de statut sociale méme le pauvre peut étre mieux nourri avec peu car son intelligence et sa réfléxion modeste n éxige pas avec l arogance de la castre supérieur qui n a aucune prétention (celui qui vit dans la brume de ses délires perd la priorité de ses objectivités nécéssaires et primaires ) ......le pain est un produit complexe et les prix reflétent une compléxité paradoxale d éxigences multiples ignorés car " étre !" ne se discute pas ,l éxigence est du (MONSIEUR BREL le disait :plus on devient vieux plus on devient )......

une compétence n 'est jamais acquise ce qui veut dire que l on ne peut s assoire dessus avec dignité et triomphalisme ,la compétence qui signifie ses acquis peut prétendre s éxporter à l étranger ,nous avions acquis ponctuellement cette prétention avec le pain et d autres secteurs d activités ,pour avoir un minimum de compétence les investissement doivent étre sérieux ,l étre n évolue pas sans considération ,la problématique se situe dans les priorités que l on pense honorablement sans faille sur une longue période ,les carences de transmissions énormes , l équilibre financier seulement à partir de cette base qui est le pain pour des raisons morales financiéres éthiques etc... de répercution globale invite à la médiocrité , l aliment consommé de faute qualité invite inconsciemment a se surpasser ,une société médiocre n invite qu a la médiocrité par habitude et rituelle de décadence , la démocratie est une famille qui ouvre ses portes ...........

l assurance est subtils,le prêt à la consommation est l œuvre de l organisme bancaire qui octroie l assurance pour garantir à juste titre les désagréments qui pourraient grever ses bénéfices.il faut penser pourquoi et pour quel aléa je suis assuré en exemple en cas de décès accidentel seulement ' la protection est restreinte limité dans ses répercutions 'ce qui veut dire que un engagement sur 20 ans ou plus à un crédit non.couvert et de la sorte peut être un catastrophe financière si le risque n est pas écrit sur le contrat d assurance ( il est facile de couvrir pour un risque.le manuscrit type. )ce que j avais constaté c est que le risque stress post-traumatique avait été enlevé des closes contractuelle

l homme est modeste les boulangeries fleurissent comme des champignons , plus il y a , moins il y a à manger pour tous le monde ,j ai récement vu une nouvelle maniére d enfourner le pain l aprés est inutile (lever) la planche est intile à l aide des 2 mains on dépose habillement sur le tapis automatisé avec délicatesse petite parenthése (lorsque j éxplique oralement mes dires ne sont que hallucinations affabulations etc pas besoins d anti dépresseurs , lorsque l on travail 15 heures pae jours on est toujours joyeux ,comme le disait mon patron d apprentissage si on te demande ce que fait tu dois répondre je m amuse ) le travail c est la santé des charlots c est un plus...........

la gravitation de l intérét ordinaire mais référent dans la matiére qu il sublime par arogance ce qui est la nature indispensable du narcissique objectif et réaliste puis spéculatif sans intérét car il est digne dans son arogance "l homme" ne peut se baisser car il outrepasse consciemment sa dignité il" est " dans sa folie ordinaire un anarchiste révolutionnaire car l étre n est pas éxacerbé dans sa réfléxion constructive faute d argent seul les " dingues" aimeraient avoir une répercution logique et mathématique ,la logique est simple elle écarte l intérét financier pour pouvoir mieux se l approprier ,le produit doit satisfaire le plus grand nonbre de gens ordinaire et simple c est cela la "démocratie " de l abruti ordinaire "..........

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

Maisons d'édition

Your email address:


Powered by FeedBlitz

Pages

Blog powered by Typepad
Membre depuis 05/2004

août 2021

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Made with ImageChef

Devenir Fan